Marion Pouvreau

Aujourd’hui, les jeunes ont trop le seum, les autres ne comprennent pas ce mot. Les premiers jurent par Snapchat, les seconds tentent fièrement d’utiliser Whatsapp. Sans parler de ceux qui expliquent encore la route à quelqu’un qui a un smartphone dans les mains… Et les jeunes qu’est-ce qu’ils en pensent ? Ils regardent des séries, changent de métier au premier ennui, et à 30 ans… Donc 30 ans, c’est encore jeune ? Vous êtes sûr ? Regardons ça de plus près… Jeune ou vieux tout est relatif, appelons-les “générations X, Y, Z ou Baby-boomers”. Vous appartenez à l’une d’elles, je n’ai rien inventé, votre année de naissance vous a dénoncé. Chacune a ses spécificités. Pourtant, au travail ou en famille, tous les jours elles se rencontrent, tentent de communiquer. Ça fait des étincelles, des situations cocasses, des rires incontrôlés. Et chacun est là, coincé entre le désir de rester jeune et l’envie de faire ce qu’il veut, d’essayer d’être à la page tout en pensant “Et ben ça file !” “Mieux vaut en rire qu’en pleurer”… encore une expression de vieux !

Après “On m’a parlé de vous” et “On dirait ton père”, Marion Pouvreau présente son nouveau seul en scène. Attention, risque élevé de se reconnaître et d’identifier aussi ses parents ou ses enfants !… vous êtes prévenu.

espace Beausoleil, Allée de la Mine, Pont-Péan, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×