ZAC multisites : Les travaux commencent

En 2012 démarrait l’étude ZAC multisites, plusieurs réunions publiques ont été alors organisées, proposant à des volontaires ou des personnes tirées au sort sur la liste électorale des ateliers de réflexion. Ce temps partagé de travail, animé par des professionnels du cabinet Idéa Recherche, avait permis de confronter les points de vue, et dégager les attentes des Pontpéannais, notamment les principaux pôles de la commune, la hauteur des bâtiments ou éviter des vues plongeantes d’immeubles trop proches sur des jardins privés.
Les élus avaient ensuite choisi la SPLA Territoires Publics et a/LTA pour travailler sur les enjeux principaux afin qu’ils proposent des solutions adaptées.
Bien évidemment l’enjeu principal est de répondre aux besoins d’habitat de la commune, sans qu’elle ne consomme trop de terres agricoles. La démographie actuelle de la France, de la Bretagne, toujours en augmentation, nous impose de trouver des solutions au niveau local.
Ce projet urbain est donc le fruit d’une longue concertation, faite en toute transparence, avec de nombreux retours vers les Pontpéannais en réunions publiques. Ce temps que certains trouvent long correspond aussi à la vérification d’un certain nombre de points obligatoires : loi sur l ‘eau, des zones humides, impact sur la commune, ses réseaux, l’acquisition du foncier et enfin l’équilibre financier de l’opération. Il est bien évident qu’il est recherché un reste à charge pour la commune le plus faible possible. Il est évalué aujourd’hui à 1 millions d’euros sur 15 ans pour un budget de 16 millions d’euros hors taxes. Il sera donc engagé la construction d’environ 580 logements au cours des 15 années à venir, dont 40% d’accessions libres et 60% en locatif aidé, accession aidée et prix de cession encadrés.
En 2020, la phase de construction de la ZAC démarrera, permettant d’entamer les travaux au premier semestre. Ceux-ci se situeront sur le secteur Bellevue avec l’émergence de la résidence d’accueil des personnes en manque d’autonomie et dès 2021, les maisons de ville. Parallèlement en 2021, démarreront les premiers bâtiments route de Nantes, rue du Tellé, et en haut de la Bétuaudais. Ce secteur sera poursuivi jusqu’en 2029. En 2026, c’est l’arrière du cimetière qui sera concernée. Le centre lui, ne sera transformé qu’en fin de projet, plutôt vers 2029, 2030, avec une première phase rue de Bellevue en 2025.

Il est à noter que ce phasage n’est qu’une prévision sur 10 à 15 ans et qu’il est susceptible d’être modifié au gré des besoins et des travaux.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×