Tapis végétal au cimetière

Les services techniques de Pont-Péan remplacent le gravier des allées du cimetière par du sédum. Environ 110 m2 seront ainsi posés pour un coût de matériau de 2300 €. Il faut 15 jours pour que ce tapis végétal s’enracine, d’ici là les usagers peuvent marcher dessus tout en faisant attention à ne pas le piétiner.

Entre l’enlèvement du gravier et la pose des rouleaux, il faudra compter environ 5 jours de travail à l’équipe pour réaliser cette surface.

L’observation du comportement du Sédum dans les mois à venir, permettra à la commune de statuer sur le déploiement de ce dispositif sur l’ensemble du cimetière. Un premier test positif avait été réalisé rue de la Cave Donjean en 2019 qui a permis d’investir sereinement sur cette solution éco-responsable.

Déjà 4 années sans pesticide, objectif Zéro-Phyto

Depuis le 1er janvier 2017, l’usage des pesticides chimiques est interdit sur les espaces ouverts au public. L’usage de l’eau de javel pour désherber entre les tombes est strictement interdit et est passible d’une amende.

Le Sédum, qu’est ce que c’est ?

Le Sédum est une plante grasse rustique précultivée en rouleau sur une fibre de coco. Ces rouleaux se mettent en place par simple déroulage. Le tapis cultivé est composé de 3 à 5 espèces de sédum (ex: Sedum album, Sedum kamtschaticum, Sedum lyduim). Leur période de floraison est de mai à octobre.

Ses avantages résident essentiellement sur le couvert végétale qui favorisera la biodiversité et en respectant la perméabilité des sols pour une meilleure gestion des eaux pluviales. Sa pose et son entretien permettront de faciliter le désherbage du cimetière.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×